Pierre Naudin

Cycle d’Ogier d’Argouges Cycle de Tristan de Castelreng Cycle de Gui de Clairbois Cycle de Richard de Clairbois
Autres ouvrages de Pierre Naudin
La Malédiction des Trencavel
Romans historiques
Histoire et mystères
Biographies
Pierre Loti
Littérature
Folklore, Contes et Légendes
Cuisine
Humour
Régions

Pays Basque Gascogne-Pyrénées Landes Bordeaux-Gironde Poitou-Charente-Vendée Languedoc Provence-Côte d'Azur Marseille
Également au catalogue

Site réalisé avec le concours
de la DRAC Aquitaine

 


A paraître

Les titres Les auteurs

 

 
Histoire et mystères
Rennes-le-Château
Rennes-le-Château
Le mystérieux trésor de l'abbé Saunière
ISBN-13 : 978-2-84498-064-8
Format : 15,3 x 24
19 €
19 €
Depuis quelques décennies, Rennes-le-Château est devenu le lieu d'un pèlerinage dont tout mysticisme est exclu. Chaque jour, des Français et des étrangers empruntent la petite route qui, de lacet en lacet, accède à ce petit village audois qui, malgré cet afflux permanent de touristes, demeure singulièrement calme. L'on dirait qu'il vit replié sur le soi-disant mystère qu'il est censé abriter, et que tout en acceptant la venue des importuns, il reste indifférent à leurs fantasmes.
Qu'espèrent-ils trouver, dans l'antique « Rhedae », ces gens avides d'une connaissance qui les obsède et les dépasse ? De l'or. Qu’espèrent-ils entendre ? Les témoignages des marchands du temple qui font profit de leur visite.
Subjugués par une opiniâtre légende qui fait d’un homme de Dieu, l’abbé Béranger Saunière, l’inventeur d’un trésor fabuleux, certains cherchent des repères susceptibles de les mettre sur la voie d’une découverte mirifique. Plutôt que de s’imaginer creusant la terre, d’autres se contentent de visiter la singulière église où le prêtre disait la messe et la tour Magdala qu’il avait convertie en thébaïde et d’où, entre deux lectures d’ouvrages rares, il pouvait contempler de vastes, troublants et secrets paysages.
Comment l’abbé, qui passait pour naïf, parvint-il à accumuler une telle fortune ?

Dans cet ouvrage, Guy Mathelié-Guinlet balaye fermement les élucubrations des « raconteurs d’histoires ». Il précise les faits chronologiquement et méticuleusement. Il conte sans le moindre effet romanesque la découverte « orifiante », pour le clergé de Carcassonne, de l’enrichissement lent et sournois d’un curé de campagne. Il y a dans Rennes-le-Château une démystification vraiment nécessaire des ouvrages à sensation écrits à propos d’un soi-disant mystère. Ce n’est pas le moindre mérite de cette enquête précise et pour une fois sérieuse que de décrire la vérité.