Pierre Naudin

Cycle d’Ogier d’Argouges Cycle de Tristan de Castelreng Cycle de Gui de Clairbois Cycle de Richard de Clairbois
Autres ouvrages de Pierre Naudin
La Malédiction des Trencavel
Romans historiques
Histoire et mystères
Biographies
Pierre Loti
Littérature
Folklore, Contes et Légendes
Cuisine
Humour
Régions

Pays Basque Gascogne-Pyrénées Landes Bordeaux-Gironde Poitou-Charente-Vendée Languedoc Provence-Côte d'Azur Marseille
Également au catalogue

Site réalisé avec le concours
de la DRAC Aquitaine

 


A paraître

Les titres Les auteurs

 

 
Histoire et mystères
Les Cathares
Les Cathares
Des origines de l'hérésie au bûcher de Montségur
ISBN-13 : 978-2-84498-111-0
Format : 15,3 x 24
Nouvelle édition révisée
20 €

Chaque été, des milliers de touristes gravissent les pentes escarpées de châteaux légendaires : Puilaurens, Quéribus, Peyrepertuse, Puivert, Lastours. Mais c’est Montségur qui attire la foule de ceux que l’histoire des cathares captive. Montségur, dernier refuge de ces hommes et de ces femmes qui croyaient à un Dieu différent de celui des catholiques. Montségur, symbole de l’ultime résistance occitane aux envahisseurs.

L’appétit que les passionnés d’Histoire ancienne se sont découvert pour le catharisme est un phénomène relativement récent. S’il prit naissance avec la publication de l’ouvrage de Napoléon Peyrat, « Histoire des albigeois », en 1870, c’est surtout depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale que le drame cathare a suscité un intérêt sans cesse accru. Les études et les romans consacrés à tout un peuple qui fut persécuté pour sa foi se sont multipliés avec plus ou moins de bonheur. Pour beaucoup, l’anéantissement des cathares est la conséquence d’une guerre du Nord contre le Sud. De là, un pèlerinage sur les lieux où les hérétiques résistèrent héroïquement aux assauts des croisés assemblés par le pape avec l’appui des rois de France. La religion austère et généreuse prêchée par les parfaits concurrençait dangereusement un catholicisme abâtardi.

 

Guy Mathelié-Guinlet, dans un ouvrage accessible à tous, nous conte où et comment naquit cette nouvelle religion, pourquoi et comment elle se répandit et fut combattue avec un acharnement terrible, tout d’abord par Simon de Montfort et ses croisés, ensuite par les disciples du fondateur de l’Ordre des frères prêcheurs, Dominique de Guzman, futur saint Dominique. Guy Mathelié-Guinlet est également l’auteur chez le même éditeur de Rennes-le-ChâteauL’Inquisition, Les Cisterciens. Ariégeois de naissance, on retrouve le nom de sa famille maternelle dans le martyrologe de ceux qui ont combattu pour la cause du catharisme du XIIe au XIVe siècle. Avec cet ouvrage, il livre ses réflexions sur un sujet qu’il a brillamment approfondi et dont les origines – le problème du Bien et du Mal – ne finissent pas de bouleverser le monde.