Pierre Naudin

Cycle d’Ogier d’Argouges Cycle de Tristan de Castelreng Cycle de Gui de Clairbois Cycle de Richard de Clairbois
Autres ouvrages de Pierre Naudin
La Malédiction des Trencavel
Romans historiques
Histoire et mystères
Biographies
Pierre Loti
Littérature
Folklore, Contes et Légendes
Cuisine
Humour
Régions

Pays Basque Gascogne-Pyrénées Landes Bordeaux-Gironde Poitou-Charente-Vendée Languedoc Provence-Côte d'Azur Marseille
Également au catalogue

Site réalisé avec le concours
de la DRAC Aquitaine

 


A paraître

Les titres Les auteurs

 

 
La Malédiction des Trencavel
L'Enfant du miracle T.3
L'Enfant du miracle T.3
ISBN-10 : 2-84498-037-6
ISBN-13 : 978-2-84498-037-3
Format : 15,5 x 24
22 €

 

1181 : Dans l'ombre de ses forêts étranges et de ses terres sauvages, la Montagne Noire abrite la fuite des amants, Adélaïs, comtesse de Burlats et Aimeric de Castelnau. Leur sombre errance s'achève par le violent sacrifice du chevalier et ouvre brutalement, devant la jeune comtesse, les portes de son destin…

Perspicace et intuitive, Adélaïs comprend qu'il lui faut prévoir pour mieux gouverner. Et quinze ans après son mariage avec Roger Trencavel, elle projette de lui donner un fils. C'est la seule arme pouvant le libérer d’une parole imprudemment donnée au roi Alfonse d’Aragon et qui le livrerait, lui et toute sa vicomté, à l’Espagne.

Aidée par le chef de la communauté juive de Béziers, Adélaïs met tous les atouts de sa séduction pour emporter Roger dans une nuit magique… l’enfant du miracle en sera l’étoile.

La comtesse de Burlats sauve son peuple, réconcilie son père le comte de Toulouse et son impétueux mari… Hélas, en ce printemps de 1185 qui voit naître Raimon-Roger, la malédiction des Trencavel court toujours !

Bernard Mahoux sait, avec puissance et brio, faire vibrer ses personnages dans un flamboiement de paysages et d’action. Comme dans ses deux précédents volumes, le lecteur retrouve dans L’Enfant du miracle, l’intelligence pétillante de l’héroïne et sa capacité joyeuse à jouir de la vie. Et derrière la modernité des dialogues et un humour à fleur de page, se dessinent plus gravement le rejet de l’intollérance et la nécessaire ouverture à toutes les cultures.