Pierre Naudin

Cycle d’Ogier d’Argouges Cycle de Tristan de Castelreng Cycle de Gui de Clairbois Cycle de Richard de Clairbois
Autres ouvrages de Pierre Naudin
La Malédiction des Trencavel
Romans historiques
Histoire et mystères
Biographies
Pierre Loti
Littérature
Folklore, Contes et Légendes
Cuisine
Humour
Régions

Pays Basque Gascogne-Pyrénées Landes Bordeaux-Gironde Poitou-Charente-Vendée Languedoc Provence-Côte d'Azur Marseille
Également au catalogue

Site réalisé avec le concours
de la DRAC Aquitaine

 


A paraître

Les titres Les auteurs

 

 
Cycle d’Ogier d’Argouges
Les Lions diffamés T. 1
Les Lions diffamés T. 1
ISBN-10 : 2-908650-10-X
ISBN-13 : 978-2-908650-10-5
Format : 15,5 x 24
22 €

24 juin 1340 - La bataille navale de l'Écluse s'achève par une cruelle défaite. La flotte du roi de France, Philippe VI, est anéantie. Les Anglais s'assurent la maîtrise des mers. Le jeune Ogier d'Argouges perd successivement ses illusions sur la guerre, sa confiance en son suzerain et surtout, il voit, impuissant, bafouer l'honneur de sa famille, une des plus illustres de la Normandie. En effet, son père, le chevalier Godefroy, faussement accusé de trahison, est dégradé devant les survivants du massacre. Les glorieux lions d'or du blason des Argouges sont diffamés, c'est-à-dire privés de leur longue queue en panache, par le véritable responsable de cette tragédie : Richard de Blainville, traître à son pays, secrètement allié au roi Edouard III d' Angleterre.

Pour qu'il puisse surmonter cet opprobre, Godefroy confie son fils à son beau-frère, Guillaume de Rechignac. Ce preux a pour mission d'inculquer à son neveu le métier des armes. Pendant cinq ans, sous la double férule de son oncle et de son sénéchal, Blanquefort, Ogier apprend à devenir un homme et mieux encore : un chevalier. Dans les murs du château de Rechignac en Périgord, il connaît les amours les plus simples, mais aussi les plus singulières avec Anne, la lavandière, Adelis, la ribaude et Tancrède, l'étrange cousine qui sait si bellement s'offrir et si bien se reprendre.

En août 1345, les Anglais déferlent sur le Périgord. Ils sont conduits par un capitaine d'aventure, Robert Knolles, dit Robin Canole. Rien ne leur résiste.

Dans leurs hautes murailles de Rechignac convoitées par les "Goddons", Ogier, son oncle et Blanquefort s'emploient à stimuler le courage des hommes, des femmes et des enfants livrés à l'angoisse et au désespoir. Les assauts des "routiers" se multiplient. Le fier château ardemment défendu sera-t-il un jour envahi ?

Le sens inné de l'épopée éclate dans « les Lions diffamés » qui sont aussi une brillante étude des mœurs de l'époque. Dans ce récit de feu, de fer, de sang, Pierre Naudin nous restitue à la fois la pathétique vérité du tumulte des armes et des soupirs d'amour.

Pierre Naudin a publié des essais et plusieurs romans, notamment : « les Mauvaises Routes » (Gallimard, 1959). Les Lions diffamés sont le premier épisode d'une fresque en sept tomes, le Cycle d'Ogier d'Argouges, vaste chanson de geste enracinée dans l'histoire de la guerre de Cent Ans.