Pierre Naudin

Cycle d’Ogier d’Argouges Cycle de Tristan de Castelreng Cycle de Gui de Clairbois Cycle de Richard de Clairbois
Autres ouvrages de Pierre Naudin
La Malédiction des Trencavel
Romans historiques
Histoire et mystères
Biographies
Pierre Loti
Littérature
Folklore, Contes et Légendes
Cuisine
Humour
Régions

Pays Basque Gascogne-Pyrénées Landes Bordeaux-Gironde Poitou-Charente-Vendée Languedoc Provence-Côte d'Azur Marseille
Également au catalogue

Site réalisé avec le concours
de la DRAC Aquitaine

 


A paraître

Les titres Les auteurs

 

 
Cycle de Tristan de Castelreng
Les Fils de Bélial T. 5
Les Fils de Bélial T. 5
ISBN-10 : 2-908650-46-0
ISBN-13 : 978-2-908650-46-4
Format : 15,5 x 24
22 €

Pour purger la France des Tard-Venus qui l'infestent, Charles V a fait en sorte de les envoyer en Espagne. Cette expédition a pour but d'éliminer Pierre Ier, dit le Cruel, roi de Castille, au bénéfice de son demi-frère, Henri de Trastamare, tout aussi abject que lui.

Les hordes commandées par Bertrand Guesclin progressent en dévastant tout sur leur passage et en martyrisant les Juifs des cités conquises. Effrayé, le souverain légitime déserte Burgos, cédant ainsi le trône à son bâtard, qui se fait immédiatement couronner.

Peu avant le sacre, Tristan de Castelreng fait la connaissance d'un vieux Juif, Joachim Pastor. Ce vénérable drapier le prie d'emmener ses petits-enfants, Teresa et Simon, à Guadamur, proche de Tolède, afin de les soustraire à la férocité des envahisseurs. Le jeune chevalier atermoie puis accepte. Hélas ! lors d’une halte, un de ses hommes, Flourens, tente d’abuser de Teresa. Furieux d’avoir été dénoncé par la pucelle, indigné, surtout, des reproches de Tristan, le malandrin part au galop en promettant de se venger.

Dès lors, l’angoisse supplante l’inquiétude. Une chevauchée périlleuse et sanglante commence dans une Espagne tout d’abord ensoleillée avant d’être livrée aux extrêmes froidures de l’hiver 1366. À l’issue de la bataille de Najera (3 avril 1367), Tristan sera confronté au vainqueur, le prince de Galles. Or, le fils aîné d’Edouard III a d’excellentes raisons de le haïr et de le destiner au bourreau…

Comme à l’accoutumée, Pierre Naudin a réuni dans cet ouvrage un trésor d’observations nettes, indiscutables et souvent pathétiques. Enquêteur rigoureux, il a mené ses recherches, par témoins interposés, dans un épisode particulièrement méconnu des histoires conjointes de France et d’Espagne. Une fois de plus, il nous apporte le témoignage de sa probité d’historien et de sa minutie de chroniqueur. La tragique odyssée des deux enfants que Tristan veut soustraire à la cruauté des scélérats bénis par le roi de France et absous de leurs crimes par le Pape d’Avignon atteste, s’il en était besoin, de ses exceptionnelles qualités de conteur.