Pierre Naudin

Cycle d’Ogier d’Argouges Cycle de Tristan de Castelreng Cycle de Gui de Clairbois Cycle de Richard de Clairbois
Autres ouvrages de Pierre Naudin
La Malédiction des Trencavel
Romans historiques
Histoire et mystères
Biographies
Pierre Loti
Littérature
Folklore, Contes et Légendes
Cuisine
Humour
Régions

Pays Basque Gascogne-Pyrénées Landes Bordeaux-Gironde Poitou-Charente-Vendée Languedoc Provence-Côte d'Azur Marseille
Également au catalogue

Site réalisé avec le concours
de la DRAC Aquitaine

 


A paraître

Les titres Les auteurs

 

 
Autres ouvrages de Pierre Naudin
Simon de Montfort
Simon de Montfort
ou Les Fêtes de feu
ISBN-10 : 2-84498-033-3
ISBN-13 : 978-2-84498-033-5
Format : 15,5 x 24
Théâtre
15 €

 

Sur la scène du grand théâtre de l'Histoire, l'un des plus vils acteurs que la France ait connus est celui qui fait l'objet de ce drame.

Le XIIe siècle est bien entamé lorsqu'un mal pernicieux consume l'Église occitane. C'est l'hérésie dite "cathare" que des bonshommes appelés "Parfaits" répandent furtivement dans une population accessible à leurs prêches.

Pour remédier à cette gangrène des âmes, il convient d'employer, de préférence à des prédicateurs en bure et sandales, un parangon de piété différent des tonsurés.

Le pape Innocent III pense à un pèlerin de retour de Terre sainte. Il incarne à merveille toutes les vertus apostoliques.

Cet archange vengeur, c'est Simon de Montfort.

Il accepte d'anéantir les mécréants du Midi. Homme de guerre, son évangélisation sème la terreur. Elle est jonchée d'atrocités dont les culminantes horreurs sont les bûchers purificatoires. Chevalier, le fier Simon déroge sans cesse aux préceptes de son Ordre. Chrétien - ou soit-disant tel -, il déshumanise la religion du Christ. Époux et père, il entraîne les siens dans ses répressions horrifiques. Capitaine et stratège émérite, il assortit chacune de ses victoires d'actes abominables pour lesquels il n'éprouve aucun remords.

Il veut s'approprier Toulouse. C'est son obsession. Or, l'héroïque cité résiste à ses assauts. Les difficultés s'amoncellent. Les colères et les déceptions affaiblissent jusqu'à la foi des assaillants. L'ardeur des Toulousains ne cesse de se fortifier.

Montfort va-t-il renoncer à son ambitieuse entreprise ? Il aime passionnément la guerre, ses fureurs et ses rougeoyantes convulsions. Sa croisade contre les apostats l'enchante et son apogée doit être la prise de Toulouse. Ensuite, repu de ses sanglants forfaits, il offrira, serein, à sa satanée ribaudaille, une grandiose fête du feu !

Se sent-il observé par Dieu, ce Dieu de miséricorde et de bonté qu'il trahit mais devant lequel il s'agenouille et prie sitôt qu'il a nettoyé son épée ? Comment pourrait-il être désavoué par Lui puisqu'il s'emploie avec acharnement à consolider Son règne ?

Pour mettre en scène ce drame de l'Histoire et nous raconter ce que furent les sièges vains et cruels dont Toulouse eut à souffrir, Pierre Naudin a choisi le panache et la plume hardie du dramaturge. En contrepoint de ses remarquables fresques historiques consacrées au XIVe siècle, il nous offre ici un "roman-théâtre" dans un style singulier.

 Que le spectacle commence !