Pierre Naudin

Cycle d’Ogier d’Argouges Cycle de Tristan de Castelreng Cycle de Gui de Clairbois Cycle de Richard de Clairbois
Autres ouvrages de Pierre Naudin
La Malédiction des Trencavel
Romans historiques
Histoire et mystères
Biographies
Pierre Loti
Littérature
Folklore, Contes et Légendes
Cuisine
Humour
Régions

Pays Basque Gascogne-Pyrénées Landes Bordeaux-Gironde Poitou-Charente-Vendée Languedoc Provence-Côte d'Azur Marseille
Également au catalogue

Site réalisé avec le concours
de la DRAC Aquitaine

 


A paraître

Les titres Les auteurs

 

 
Bordeaux-Gironde
Grandclément, traître ou bouc émissaire ?
Grandclément, traître ou bouc émissaire ?
ISBN-10 : 2-908650-41-X
ISBN-13 : 978-2-908650-41-9
Format : 15,5 x 24
20,50 €

L'AFFAIRE GRANDCLÉMENT reste pour de nombreux Bordelais une sordide histoire de trahison, qui prit fin un jour de juillet 1944 avec l'exécution par la Résistance d'un homme que tout semblait, à l'époque, accuser.
Confortée par les "Mémoires" de l'ancien chef de la Gestapo de Bordeaux, l'Allemand E W. Dohse, cette version des faits a été reprise par l'historiographie depuis plus d'un demi-siècle, jusqu'à la rendre quasi-officielle. S'appuyant sur des documents d'archives irréfutables, René TERRISSE s'applique, avec une grande minutie et un réel souci d'objectivité, à remettre bon nombre de faits dans leur véritable contexte historique et apporte ainsi un regard totalement nouveau sur cette troublante affaire. En totale opposition avec ceux qui associent systématiquement le nom de Grandclément à toutes les tragédies, l'auteur a, par ailleurs, le grand mérite de dévoiler sans fard les divisions, les luttes intestines et les inévitables conflits de personnes, à l'origine de bien des drames dont fut victime la Résistance bordelaise de Janvier 1944 à la Libération.
Pourquoi une exécution si tardive ? Pourquoi avoir également exécuté Mme Grandclément ? Pourquoi un tel acharnement à entretenir le mythe d'un seul homme responsable de tout ? Autant de points restés obscurs dans une affaire qui divise encore aujourd'hui les milieux résistants de Bordeaux.

Le père de René TERRISSE, ingénieur à la SNCF et agent du réseau "Gallia", fut dénoncé et arrêté par la Gestapo en mai 1944. Déporté en Allemagne, il devait mourir au camp d'Hersbrück.
Grâce à une documentation exceptionnelle, fruit de longues années de minutieuses recherches, René TERRISSE, devenu par passion et piété filiale un véritable spécialiste de l'Occupation de Bordeaux, a déjà publié en 1993 le remarquable ouvrage "Bordeaux 1940-1944" (Perrin), véritable et incontournable livre de référence.